fbpx

Que l’on travaille chez soi ou que l’on souhaite se reposer, il n’y a rien de plus désagréable que d’entendre les bruits provenant d’une pièce voisine. Pour réduire la transmission de ces nuisances sonores, Recticel propose Simfocor, un isolant acoustique conçu à partir de mousses de polyuréthane recyclées.

Un nouvel isolant acoustique arrive sur le marché. Disponible en 45 millimètres d’épaisseur, Simfocor s’intègre parfaitement dans l’ossature métallique d’une cloison sèche. Afin d’être conforme avec les exigences de la sécurité incendie, cette dernière doit être recouverte d’un parement en plaque de plâtre de 12,5 mm (BA13). Pour être au calme, ce nouveau panneau isolant assure, selon le fabricant, une réduction des bruits aériens de 8 dB, soit un affaiblissement des bruits de 84 %. Comparé à de laine de verre ou de la laine de roche, naturellement phonique et thermique de par la composition, cet isolant qui a reçu le prix de l’innovation 2021 Inoha affiche des performances thermiques sensiblement équivalentes (R 1,05 m2 K/W, λ 0,041 W/m.k). Toutefois, si ce produit est certifié ISO 9001, il ne dispose pas de la certification Acermi.

Une mise en œuvre simple et facile

La réalisation d’une cloison sur ossature métallique est identique quel que soit l’isolant utilisé. Les panneaux isolants sont simplement insérés verticalement entre les montants de la cloison. Toutefois, le fabricant préconise de :

  • stocker les panneaux isolants 48 heures dans la pièce avant la mise en œuvre ;
  • orienter le voile intissé vers soi lors de la pose ;
  • couper les panneaux isolants à l’aide d’un cutter ;
  • ajouter un centimètre à la longueur souhaitée afin que les panneaux se maintiennent par compression ;
  • vérifier que les panneaux soient parfaitement jointifs entre eux et avec les montants de l’ossature.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

© 2020 JBI ISOLATION
Site réalisé par La Perle Digitale